La formation et le maintien des compétences sont les deux piliers de l'aéroclub. L'école de pilotage animée par les instructeurs forme les pilotes de leur premier vol jusqu'à la licence, assure la formation aux qualifications complémentaires (ex: vol de nuit) et les vols de maintien de compétences à la demande des pilotes ou réglementaires pour les renouvellements des licences.

Deux centres de formations au BIA sont animées par les formateurs du Club à l'aéroclub sous forme de stage pendant les vacances scolaires et dans un établissement scolaire en activité périscolaire ce qui permet aux jeunes de tous les établissements d'y participer.

BIA

Destiné aux scolaires de plus de 13 ans.

Le Brevet d'initiation aéronautique (BIA) est un diplôme français délivré conjointement par le Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Transports, et par  l'Éducation nationale.

Il sanctionne une culture générale dans le domaine aéronautique et s'effectue dans le cadre d'une convention signée entre un aéro-club et un établissement scolaire. Il comporte une initiation théorique dans un établissement scolaire et une initiation pratique en aéro-club.

Le titulaire d'un BIA peut obtenir des bourses en s'adressant à son aéro-club. Un tiers des élèves qui obtiennent le BIA poursuivent vers le Brevet de Base.

Parallèlement à une inscription au BIA, la FFA propose un programme simple d’accompagnement à la réussite du BIA avec des bénéfices immédiats et à terme (Tuteur, relation privilégiée FFA, accès aux programmes partenaires de la FFA etc.).

Le programme Objectif BIA est maintenant associé à la nouvelle licence/assurance fédérale « Jeunes Ailes » marquant une réelle appartenance à la communauté fédérale.

En cas d’obtention du BIA une licence-Assurance FFA de l’année et un abonnement semestriel à Info Pilote gratuits.

L'aéroclub prépare au diplôme de l'éducation nationale, le Brevet d'Initiation Aéronautique suivant deux formules :
- Cours du Dimanche matin
- Stage d'une journée pendant les vacances scolaires.

La formation est organisée dans les locaux du club. Elle comprend en principe une quarantaine d'heures de cours réparties en 5 matières obligatoires et une matière optionnelle. Le niveau scolaire minimal nécessaire est  la " troisième", bien que certains Lauréats était en 4ième.

Les jours de stage à l'aéroclub s'organise par journée de 9h30 à 17H et chacun amène son pique-nique. Les jours de stage sont déterminés en fonction des désirs et c'est la loi du plus grand nombre qui fait qu'une journée est retenue. Une journée de révision peut être organisée début Mai. L'examen se déroule généralement un mercredi vers la mi Mai.

Aides à la formation

Objectif Atteint
Prime
BIA
50 €
Lâché
335 €
Brevet de base
335 €
BB avec BIA
500 €
PPL
670 €
Qualif Voltige
335 €
Qualif Montagne
335 €

Brevet de base – BB

Ce brevet peut s’obtenir après 25 heures de vol dont 5 en solo. Il permet des vols locaux à une distance maximale de 30 km de la plateforme de Base.

L’emport de passager n’est possible qu’après un total de 20H de solo.L'épreuve pratique est délivrée par un instructeur, validant ainsi le niveau de compétences acquis.

L'épreuve théorique peut être commune avec le PPL ou une épreuve spécifique à cette licence, c'est au choix du candidat.

Licence de pilote privé – PPL

Dès 17 ans (révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention de la licence), la licence de pilote privé, titre Européen appelé Private Pilot License, permet de voyager et d'emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance.

Les conditions d'obtention sont :

- Avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé
- Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés
- Avoir accompli au minimum 45 heures de vol.
- Totaliser au minimum 25 heures de vol en double commande et au moins 10 heures en solo supervisé.

La Licence de Pilote Privé (PPL) autorise à voler dans des conditions météorologiques permettant le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC) : on dit que le vol est " VFR " (Visual Flight Rules). Pour voler dans des conditions météorologiques dégradées (Instrumental Meteorological Conditions, IMC) le pilote doit avoir la qualification de vol aux instruments dite " IR " (Instrument Rating), l'avion devant lui aussi être classé IR.

Accessible à tous !

"Il faut avoir fait math'sup pour apprendre à piloter" : FAUX !

Témoignage de José Garcia, acteur et pilote privé :

"Sur les tournages, dès que l’occasion se présentait, je m’échappais pour aller à l’aéro-club local, parfois perdu dans la pampa. Je payais un pilote pour une heure de vol. Le temps d’admirer notre bonne vieille terre vue d’en haut, de tutoyer les anges et me libérer des pressions du quotidien. Juste voler. Mais piloter ? Je ne m’en croyais pas capable.

C’est lors d’un tournage au Maroc qu’une étincelle a tout changé. Nous devions prendre un petit avion pour les besoins du film. Direction : le désert. Comme d’habitude, j’ai demandé au pilote si je pouvais m’asseoir à côté de lui. Pendant le vol, j’observai chacun de ses mouvements. « Tu sais José, toi aussi tu peux devenir pilote » a-t-il lâché. « Il existe des aéro-clubs où des instructeurs t’enseigneront l’art du pilotage, et ne t’en fais
pas pour les maths ou la physique, ça ira tout seul ! » Et là, il y a eu un déclic. Il avait su ajouter l’ingrédient que ma passion attendait : la confiance en soi.

C’est ainsi que j’ai franchi le pas. J’ai poussé la porte d’un aéro-club. Depuis, mon amour sincère pour l’aviation et l’addiction qu’elle a créée vont grandissant. J’y retrouve ce que j’aime : passion, gentillesse, humilité. L’aviation préserve ce côté enfantin que beaucoup d’adultes perdent. Ici, on s’émerveille à chaque instant."

Qualification au vol de nuit

Découvrez la magie du vol à vue de nuit, la tête dans les étoiles, et vous comprendrez ce qui a inspiré Saint Exupéry.

Le Vol de Nuit est un univers exaltant où l’espace a toute sa dimension et où les impressions et les sensations sont hors du commun sous réserve d’un savoir faire précis. Le pilote en Vol de Nuit sera plus que tout, patient, vigilant, précis, organisé, cultivé, dynamique, connaissant sa machine sur le bout des doigts et faisant corps avec l’environnement.

Plus qu’une simple qualification et un coup de tampon sur la licence, la qualification au vol de nuit avion est une phase d’émulation fascinante pour le pilote VFR. L’accession à cette qualification permettra, pendant le temps de la formation, de revoir et d’affiner les acquis du VFR de jour, mais aussi d’acquérir une réelle habileté au pilotage sans visibilité.

De plus, le pilote découvrira les particularités de la navigation VFR de nuit, qui lui apporteront rigueur et précision dans l’organisation et le suivi de sa route.

Pour acquérir cette qualification il faudra 5h de vol de nuit dont 3h en double commande, incluant 1h de navigation avec instructeur et 5 décollages et 5 atterrissages en solo.

(texte extrait du livre « Vol de nuit » de Alexandre Martine)